Fil rouge

Barnabé ignorait que les fourmis étaient costauds,

que les loups étaient méchants, mais pas trop.

Barnabé ignorait qu'il n'était pas seul dans la vallée,

qu'Aglaé pourrait l'aider à démêler le faux du vrai.

Si Barnabé avait su, jamais il n'aura pensé

que sa boîte était perdue, sa lumière fichue.

Si Barnabé avait su, jamais il n'aurait été effrayé

par ce cri qui résonne, cette ombre qui impressionne.

On peut tout imaginer...

Mais Aglaé le sait, les apparences peuvent être trompeuses !

 

Spectacle de marionnettes à gaine, à tige et théâtre d'ombres à partir de 3 ans.

Création collective (2018)

Interprétation : Sandrine CHOMETTON  - Marie DONNAT

Musique : Jean WALTZ

Dossier du spectacle

CHANSON POUR LE LOUP

 

Fils rouges d’un côté, puis de l’autr’ côté

Madame l’araignée, s’est bien amusée

Avec habil’té, elle a tricoté.

Le loup est ravi, enfile son habit,       

Dans l’espoir de plus, jamais effrayer.

Mais il a été, moqué, rejeté.

 

Ce n’est pas la peine de se déguiser 

Pour se faire aimer, se faire accepter

 

Le loup, on croyait, que t’étais méchant,

La faute aux histoires, aux contes pour enfants

Qui nous le répètent, tu as de grandes dents.

Par de fausses idées, on s’est bien trompés. 

Dire à tous les grands, qu’on a même plus peur

Le loup maintenant, tu es dans nos cœurs.

 

Pas la peine de croire, tout ce qu’on te dit

Fais -toi donc, confiance, fais ton propre avis.